Hystérographie

   
HYSTEROGRAPHIE
   
 hystero L’hystérosalpingographie étudie la cavité utérine et les trompes qui ne sont pas visibles sur des radiographies standards.
Cet examen est très utile dans les bilans de stérilité, d’infections répétitives, de saignements génitaux, de douleurs…

Elle recherche des anomalies telles qu’une tumeur, un fibrome ou un rétrécissement des voies génitales.

 

Cet examen utilise les rayons X et un produit de contraste à base d’iode.
Son principe consiste à opacifier et visualiser la cavité utérine et des trompes. Le produit de contraste est injecté dans l’utérus grâce à une sonde. Il diffuse et tapisse les parois de l’utérus puis des trompes qui seront visibles sur les clichés grâce aux propriétés radio opaque de l’iode

 

Pendant l’examen, vous êtes allongé sur le dos ou en position gynécologique.

L’examen se déroule dans des conditions stériles. Le radiologue commence par mettre le spéculum puis place la sonde sur le col de l’utérus. Le produit de contraste est injecté lentement. Plusieurs clichés sont alors réalisés dans différentes positions afin de suivre sa progression dans l’utérus puis dans les trompes.

L’examen dure environ 15 minutes (installation et préparation comprises).

 
  L’injection du produit de contraste peut être responsable de douleurs identiques à celles des règles. Elles sont passagères et des antalgiques contre la douleur sont prescrits si besoin.
 

Cet examen se réalise dans la première partie du cycle menstruel (entre le 8ème et le 10ème jour)

Il ne devra pas être réalisé en cas de grossesse.

 
Pas besoin d’être à jeun : vous pouvez manger, boire et prendre votre traitement habituel.Si vous êtes allergique à l’iode, des comprimés à prendre la veille et le jour de l’examen pourront vous être prescrits
 
 
 
   
   
   
 

 

FaLang translation system by Faboba